Carrefour double la cagnotte

Source : prospectus Carrefour


Après une première vague en septembre-octobre 2019, Carrefour récidive avec cette mécanique extrêmement spectaculaire et attractive. Dès 100 € d’achat, la cagnotte (le plus souvent de 30 ou 34 %) est en effet doublée, avec donc un taux cumulé largement supérieur aux 34 % autorisés.
Notons toutefois que cette opération est d’une envergure moins forte : seules neuf pages y sont consacrées, à comparer aux 30 de l’opération de l’automne dernier.

> Décryptage promotion

Nous avions noté en octobre dernier l’incertitude juridique concernant cette offre au regard de la loi Egalim. Carrefour pouvait avancer qu’il s’agissait en fait de deux opérations séparées. D’une part, un cagnottage sur des produits déterminés ne dépassant pas les 34 % autorisés. D’autre part, une opération de doublement sur 100 € d’achat sur un ensemble de produits non déterminés. Un peu limite !
On pouvait imaginer que compte-tenu d’alertes plausibles sur cette mécanique, Carrefour y avait renoncé. Cette reprise laisse imaginer que la DGCCRF a laissé les coudées franches à l’enseigne.

On peut ici faire un parallèle avec les opérations de BOGOF panachées lancées au même moment. Celles-ci étaient bien dans les clous des « lignes directrices de la DGCCRF ». Mais beaucoup plus mises à l’index par les observateurs, elles ont fait l’objet d’une réécriture récente des lignes directrices. Maintenant le BOGOF panaché est interdit pour des produits similaires.

L’absence de réaction, au moins officielle de la DGCCRF, sur ce doublement de cagnotte laisse donc supposer une certaine tolérance sur les opérations impliquant un cumul d’avantages, à partir du moment où ce cumul ne porte pas sur des produits déterminés.

Vous aimerez aussi...