Des soldes de 4 semaines en 2019

Source : LSA – 10 janvier 2018


Le projet de loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) prévoit que la durée des soldes va être ramenée à 4 semaines en 2019. « Les professionnels ont exprimé le souhait de réduire la période de soldes afin de focaliser l’attention, de créer plus d’urgence et d’envie ».
Les dates de début ne bougeront pas : deuxième mercredi de janvier et le quatrième mercredi de juin, malgré des avis divergents dans le commerce spécialisé mais non conciliables. A cela s’ajoute une autre idée, l’instauration d’un « nouvel évènement », de type Black Friday, en dehors des soldes.

> Décryptage promotion

Ce projet actualise cette vieille tradition des soldes. Celle-ci est en effet mise à mal par la généralisation des ventes privées avant les soldes et le développement d’évènements comme le Black Friday.
Le soldes rigides et longues de six semaines n’étaient plus vraiment adaptées à l’évolution du commerce spécialisé. Ce dernier a en effet abandonné depuis bien longtemps le principe des collections bi-annuelles.
L’introduction de soldes flottants, supprimées en 2015, avaient bien été un essai pour introduire de la souplesse et de la réactivité. Mais cette inovation s’était heurtée à un problème de visibilité et de communication.
Il est certain que les soldes, restent encore très appréciées par les shoppers, quoiqu’avec un impact orienté à la baisse. Elles s’appuient sur deux forces. Leur caractère collectif qui permet d’en faire des évènements médiatisés. Et aussi la possibilité exceptionnelle de revente à perte.

Vous aimerez aussi...