Un girafe Chocapic qui pose question

Source : prospectus Auchan – décembre 2019


Nous avons noté deux éléments sur cette offre. D’abord le taux de remise de 50 %. Puis la mention « par rapport au prix au kilo du format standard 500 g ».

Girafe Chocapic

> Décryptage promotion

Les lignes directrices de la DGCCRF précisent que sont concernées les offres assorties d’une augmentation de quantité offerte (du type « dont X% offert » ou « plus X% offert » ou « 2 +1 ») . Si l’on suit le texte « stricto-sensu », cela veut dire que les marques ne peuvent plus proposer des quantités supérieures à 34 %. Alors que d’un point de vue économique un girafe avec + 50 % de produit gratuit, correspond bien à une remise de 33 % ….

L’opération est-elle donc illégale ? Cela se discute … En effet, la DGCCRF interprète la loi mais ne la dit pas. Nestlé peut ici défendre un raisonnement fondé sur le prix au kilo, et donc une remise de 33 %, ce qui alors est dans les clous.

Le fait d’apposer la mention « par rapport au prix au kilo » validerait cette hypothèse. Mais cette mention a un autre intérêt : donner une base solide et incontestable au calcul de la réduction et éviter l’annonce d’avantages promotionnels inférieurs à 34 % sur des formats spéciaux ayant des prix artificiels. Une transparence bienvenue.


Vous aimerez aussi...